Return to site

CES 2020, Le Débrief !

Les témoignages des acteurs qui ont fait le CES 2020

· CES,Salon,Village by CA,Innovation,Startup Event

Le CES est LE rendez-vous annuel incontournable des startups innovantes et de l’industrie High-Tech, c'est un véritable accélérateur de business aux USA et dans le monde entier. Pour sa 53ème édition il a compté 175 000 visiteurs, 4500 exposants et 1200 startups, dont 297 françaises ! La 5G, l'IA, la dataprivacy, la smarthome, la voiture autonome, la VR, l'agriculture, la HealthTech... Beaucoup de grandes tendances se sont démarquées cette année. Le Village by CA y était avec 50 dirigeants de grands groupes pour visiter le salon et déceler tous les nouveaux usages de la tech, y installait son stand de 15 startups au coeur de l'Eureka Park. Quels sont les retours de tous ces acteurs qui ont fait le CES 2020 ?

Le retour de notre délégation de startups

Cela fait 3 semaines que les startups de notre stand sont rentrées ! Nous leur avons posé quelques questions pour avoir leur retour d'expérience.

Qu'est-ce qui vous a donné envie de partir au CES 2020 ?

Kevin Ravi, fondateur de KSH : "On dit qu'il y a un avant et un après CES et c'est bien vrai ! Pour notre deuxième fois, KSH visait une exposition maximale. C'est chose faite !"

Maxence Chotard, cofondateur de Eisox : "Le CES représente un des événements clé de l'année pour l'activité commerciale. Eisox adresse le marché des professionnels et réduit la facture de chauffage des grands ensembles immobiliers (tertiaires ou residentiels). Les directions innovations sont une des portes d'entrée pour entamer une collaboration. Elles sont nombreuses à être présentes au CES pour chercher de nouvelles solutions à déployer. Au-delà de cet aspect, il nous a paru essentiel de lancer notre nouvelle plateforme de service Eisox au CES et d'en faire la promotion."

Sarah Martineau, cofondatrice d'Ideta : "Le CES avait boosté notre croissance en 2019, on a souhaité remettre ça en 2020 ! C'est une occasion unique de rencontrer des décideurs de grands groupes, d'être au coeur des dernières innovations et de pouvoir rencontrer sur place de nombreux prospects/clients américains."

 

Cyril Pradel, cofondateur d'Heyliot : "Au delà de l’expérience dépaysante du voyage vers les Etats-Unis et l’opportunité de découvrir la ville de Las Vegas, nous avions aussi envie de présenter nos solutions au public international. La gestion des déchets étant un problème global, nous avons voulu vérifier que notre proposition de valeur pouvait répondre à ces enjeux internationaux. Ce CES a été pour nous très enrichissant : nous avons pu rencontrer des prospects du monde entier et affirmer notre position sur le secteur des déchets."

Alban Pobla, cofondateur de Dilepix : "C’est la 2e fois que nous participons au CES. L’année dernière, était pour nous l’occasion de nous faire connaître auprès d’investisseurs et de décideurs de grands groupes, tester notre marché et obtenir une visibilité médiatique. Depuis, nous avons gagné en maturité et nous avons pour objectif de conquérir le marché américain d'ici à 2021. Participer de nouveau au CES en 2020 nous a permis de démontrer la solidité de notre modèle et d’approfondir les relations déjà engagées. Nous nous sommes confrontés au marché américain et nous avons prouvé la cohérence de nos solutions."

Benoît Bellavoine, cofondateur de Kypsafe : "Nous y étions pour le lancement commercial de la nouvelle version de Kypsafe, pour améliorer la sécurité après des majors de l’industrie en France, Europe et Amérique du Nord."

Jean-Christophe Lecosse, fondateur d'Easiliot : "L' attractivité autour des startups de l'Eureka Park était un moyen efficace de faire connaître la solution Easiliot. Finalement, nous avons fait des rencontres et eu des opportunités de business que nous n'aurions pas imaginé qui valident encore davantage notre business model."

Sandrine Murcia, cofondatrice de Cosmian : "L'occasion précieuse de pouvoir rencontrer et présenter les solutions Cosmian à des tops execs de grands groupes français - qui une fois à des milliers de miles de le France, sont bien plus disponibles que depuis Paris !"

Jérémie Kahan, fondateur de Plume : "La notoriété de l’événement et les possibilités de rencontres en découlant fournissent les meilleures conditions de lancement dont une startup puisse rêver. Le CES représente le point de convergence des clients potentiels, investisseurs, représentants gouvernementaux et institutionnels, structures accompagnatrices, fournisseurs, décideurs des plus grandes instances internationales. Il s'agissait de mettre à l’épreuve notre idée devant l'expertise des acteurs les plus dynamiques du secteur de la high-tech. Et finalement : nous sommes arrivés avec une idée, et repartis avec un projet."

Quelles actions avez-vous mises en place depuis que vous êtes rentrés ?

Kevin Ravi, fondateur de KSH : "Traiter les contacts qualifiés et analyser les remarques les plus pertinentes pour améliorer notre proto, préparer notre communication pour l'après CES. Garder l'impulsion et l'énergie pour fédérer autour de notre projet."

Maxence Chotard, cofondateur d'Eisox : "Nous avons entamé les premières actions commerciale à Las Vegas : chaque soir nous adressions un mail aux interlocuteurs rencontrés. Les retours et les prises de rendez-vous se faisaient dans la foulée avec une réactivité étonnante. Dès notre retour en France, nous avons repris contact avec les personnes rencontrées afin de poursuivre les discussions entamées. Trois semaines après notre retour, nous avons déjà fait 6 rendez-vous et nous étudions actuellement 2 déploiements pilote."

Jérémie Kahan, fondateur de Plume : "Ces actions se résument au traitement des contacts, et à la planification sur l'avenir."

Cyril Pradel, co-fondateur de Heyliot : "Nous avons pris conscience de l’importance de pouvoir proposer notre solution au-delà des frontières françaises. Nous avons donc commencé à travailler à internationaliser notre solution : traduction de notre plate-forme web, mise en conformité de notre capteur pour les réseaux IoT américains et asiatiques."

Alban Pobla, cofondateur de Dilepix : "Nous profitons de l’effervescence générée par le CES pour communiquer de façon plus offensive. Étant donné que notre communauté s’est agrandie sur les réseaux sociaux, nous renforçons notre présence sur nos comptes Twitter et Linkedin. Par ailleurs, nous avons généré un fichier conséquent de contacts qu’il nous faut consolider. Les prochaines semaines seront consacrées notamment à la qualification et la relance de ces leads."

Benoît Bellavoine, cofondateur de Kypsafe : "Principalement des relances auprès des leads qualifiés (plus de 30 !), déjà 3 rendez-vous programmés et une commande en cours de finalisation !"

Jean-Christophe Lecosse, fondateur d'Easiliot : "Nous avons rencontré dans leurs sièges sociaux les contacts français qui étaient passé sur notre stand au CES."

François Morin, cofondateur de Moovency : "2 rendez-vous business très qualitatif, dont 1 international en cours."

Sandrine Murcia, cofondatrice de Cosmian : "(Re)prendre contact avec toutes les personnes rencontrées pour enclencher la mise en place des pilotes évoqués. D'ailleurs, des réunions qui étaient déjà prévues avant le CES avec certains de nos interlocuteurs se sont trouvées accélérées grâce aux retours très positifs des tops execs rencontrés au CES vers les équipes opérationnelles."

Sarah Martineau, cofondatrice d'Ideta :

"- Débriefer l'ensemble de l'équipe tout en mangeant l'ensemble des sucreries rapportées

- Rentrer toutes les cartes de visite dans notre CRM

- Relancer l'ensemble des personnes qui sont passées sur notre stand

- Installer le nouveau magnet Las Vegas sur notre frigo"

 

Avez-vous une histoire surprenante à nous raconter sur votre CES 2020 ?

Sandrine Murcia, cofondatrice de Cosmian : "Quand Sébastien Couasnon de BFM Business termine son interview de Cosmian sur notre stand en disant "je crois savoir que vous attendez une délégation de 30 banquiers"...tout le monde m'en parle encore !"

Sarah Martineau, cofondatrice d'Ideta : "Nous avions mis en place des flyers avec des QR codes permettant de bénéficier d'une licence test gratuite. Le succès a été un peu inattendu et le stock de flyer a été écoulé dès le premier jour. On a dû en imprimer en urgence et faire un atelier découpage sur le stand de manière imprévue."

Kevin Ravi, fondateur de KSH : "Nous avons raté notre correspondance à Los Angeles ! Moralité : Prévoir plus de 2h d'escale entre deux avions. Là-bas, la douane fait la loi !"

Benoît Bellavoine, cofondateur de Kypsafe : "Oubliez vos idées reçues ! L’habit ne fait pas le moine : au CES, une personne habillée relax peut être votre meilleur lead de la journée (voire du salon) !"

Jérémie Kahan, fondateur de Plume : "Je n'oublierai pas ma participation au concours CES VillageFrancophone/MyGlobalVillage, durant lequel j'ai eu l’opportunité de pitcher devant 50 invités de marque constituant le jury. Jeune étudiant de 21 ans encore en école d'ingénieurs à CPE Lyon (année BAC+4), j'ai été très bien accueilli par l’équipe du concours et l'ensemble des jurys, spectateurs professionnels et collègues de compétition. Ils m'ont donné des conseils très constructifs et des contacts, et m'ont sélectionné en finale, véritable preuve de confiance en mon projet."

Alban Pobla, cofondateur de Dilepix : "A 8500km de la France, nous avons eu la visite sur notre stand d'un groupe d'agriculteurs bio du Gers, visiblement très intéressés par nos solutions !"

Jean-Christophe Lecosse, fondateur d'Easiliot : "Un contact d'un des plus grands groupes industriels français intéressé par notre solution rencontré à la dernière minute avant de fermer le stand."

François Morin, cofondateur de Moovency : "Il est possible de manger un burger de presque 1 kg !!!!"

Le Débrief CES du Village by CA

David-Henri Bismuth, Head of Experience Tech Lab chez PwC Experience Center nous parle des chiffres clés 2020 et nous donne un panorama des grandes thématiques du CES. Ensuite, découvrez les témoignages de Sandra Gautret, Directrice marketing et communication chez Eisox, Ben Marrel, Founding Partner chez Breega, Emmanuel Ballandras, Directeur partenariats et relations extérieures chez Legrand France, Thomas Benzazon, co-fondateur de Widoobiz. Pourquoi étaient-ils au CES, que sont-il venu y faire ?

Retrouvez en vidéo l'intégralité de notre événement Débrief CES :

Comme si vous y étiez, (re)vivez le CES du Village by CA en vidéo :

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK