Revenir au site

Réchauffement climatique, empreinte carbone, préservation des ressources... quelles réponses apporte la Tech ?

Panorama du secteur GreenTech et présentation de quelques startups qui répondent aux enjeux environnementaux et qui permettent d’appréhender des problèmes complexes

· Startups,Startups du Village,Innovation,GreenTech

La GreenTech englobe les entreprises qui développent des technologies de pointe qui contribuent à réduire notre empreinte carbone et qui assurent la protection à long terme de l’environnement.

Rencontre entre la transition écologique (Green) et la révolution numérique (Tech)

La GreenTech couvre plusieurs problématiques :

  • La transition énergétique grâce à l’essor des énergies renouvelables, l’éco-mobilité, l’efficacité énergétique.
  • La transition verte dans l’industrie.
  • La smart city, avec la végétalisation des villes, les modes alternatifs de consommation énergétique, le recyclage, les bâtiments économes voire autosuffisants en énergie.
  • L’agriculture et l’alimentation, avec les solutions au gaspillage alimentaire, en créant des modes de culture biologiques, viables et alternatifs, et en mettant en avant des circuits courts.
  • La réduction des gaz à effet de serre et la protection à long terme de l’environnement.

Le numérique est un moyen d’accélérer le passage à l’acte, tant dans la mesure et le suivi de la consommation que dans la réalisation de travaux d’efficacité énergétique. En alliant engagements technologique et environnemental, le secteur de la GreenTech dans les services à l’énergie est à la fois porteur de sens mais également une véritable opportunité économique.

L’Europe, berceau de la GreenTech

L’Europe se place, sur le plan international, en chef de file de la transition énergétique. Le label « GreenTech » a été mis en place par le ministère de la Transition écologique en 2016. Il distingue les projets de startup ou de PME les plus prometteurs pour la transition écologique.

Nul doute que la COP26, dont le but est d'obtenir des engagements concrets comme limiter le réchauffement à +1,5°C, va encore amplifier les investissements dans les startups qui luttent contre le changement climatique.

On recense 800 startups GreenTech en France en 2021, pour un chiffre d’affaires moyen de 1,4 millions d’euros. Une vingtaine d’entre elles sont au FrenchTech 120*. Les startups GreenTech représentent 21 % des levées de fonds en 2020.

Les startups Green du Village by CA

On compte parmi le réseau des Villages by CA, présent en France, en Italie et au Luxembourg, 148 startups GreenTech. Trois d’entre elles ont été interviewées sur le plateau de Tech&Co sur BFM Business mardi 8 novembre 2021. Avant de vous partager le lien de l'émission, voici la présentation de leurs projets GreenTech :

Tech4Gaia est un dispositif de pilotage bio-vigilant qui équipe la ruche et permet de récolter des données essentielles à son suivi. Elle permet d’avoir une surveillance et une vision à 360° des colonies ainsi que de préserver leur vitalité.

"Nous souhaitons préserver les pollinisateurs victimes du syndrome d’effondrement des colonies et préserver ainsi notre alimentation. Ils sont à l’origine de 75% de la production agricole mondiale. Nous souhaitons fédérer les gardiens des pollinisateurs : chercheurs, élus, entreprises engagées, associations, apiculteurs, agriculteurs, citoyens écoresponsables…", Farid Maniani, président et co-fondateur de Tech4Gaia

Heyliot a mis au point un capteur de niveau de remplissage pour les déchets et recyclables. Il permet aux entreprises et aux collectivités de surveiller leur parc de contenants pour l'optimiser et mieux le gérer.

"Heyliot a développé une solution aidant les entreprises et les collectivités à mieux gérer leurs déchets tout en maîtrisant leurs coûts opérationnels. Cette solution intègre un capteur optique de niveau de remplissage fabriqué en France qui permet de s'intégrer facilement dans tous les contenants de la ville et ainsi de mieux orchestrer les nouvelles filières de recyclage. L’ouverture de cette donnée dans la ville intelligente permet de la coupler par exemple : à la météo pour certaine régions, aux capteurs de pollution pour d’autres, ou encore à Paris d’inscrire les tournées des camions dans les applications de GPS auto.", Loïc Coeurjoly, Co-fondateur de Heyliot