Return to site

Le Village by CA et bluenove présentent les résultats du Baromètre 2018 de la création de valeur entre start-ups et grands groupes

· Startups,grands groupes

Pour la deuxième année consécutive, le Village by CA et bluenove ont interrogé start-ups et grands groupes sur leurs relations. Simplicité et bienveillance ont progressé, la rapidité reste un point à améliorer. Des indicateurs de création de valeur ont été identifiés. Lien vers les chiffres clés, analyse ci-dessous.

Le baromètre 2018 révèle une nette amélioration des relations, une confiance et une bienveillance réciproques…

Bonne nouvelle, alors que l’an dernier start-ups et grands groupes avaient des avis parfois divergents, ils sont plutôt d’accord sur de nombreux points cette année.

Simplicité

  • 84% des grands groupes trouvent que les objectifs de collaboration sont plutôt clairs ou très clairs lorsqu’ils travaillent avec des start-ups ; 71% des jeunes pousses le pensent aussi, soit une hausse de 26% pour ces dernières par rapport à l’an dernier.
  • 61% des représentants des grands groupes trouvent les conditions contractuelles très adaptées, et 60% des start-ups pensent de même. Parmi ces dernières, 18% d’entre-elles ne les trouvaient pas du tout adaptées l’an dernier, aucune d’entre-elles se s’est exprimé en ce sens cette année.
  • 77% des grands groupes trouvent que la communication est très facile ou facile avec les start-ups, ces dernières sont 78% à les rejoindre sur ce point. L’écart s’est donc quasiment dissout dans sa totalité.

Bienveillance

  • 72% des grands groupes pensent que leur relation avec les start-ups est équilibrée voire très équilibrée ; 69% des start-ups le pensent également. C’est une hausse de 50% pour les start-ups. On note une belle amélioration quant à la perception de l’équilibre des relations.
  • 64% des grands groupes trouvent que leur culture a été plutôt respectée ou très respectée, les jeunes pousses sont 56% à le penser.

Création de valeur

  • 60% des grands groupes estiment mesurer le ROI de leurs collaborations, contre 51% des start-ups. Les grands groupes voient plus clair et plus loin à ce sujet car ils ont déjà identifié des indicateurs.

TOP 5 des indicateurs des grands groupes pour mesurer le ROI (Retour sur Investissement) de leurs collaborations avec les startups :

  • Nouveaux usages et expériences utilisateur
  • Gain en termes d'image
  • Accélération du projet
  • Nouveaux clients
  • Optimisation des coûts

TOP 3 des indicateurs des start-ups pour mesurer le ROI de leurs collaborations avec les grands groupes :

  • Augmentation du chiffre d'affaires
  • Nombre de références
  • Plus de visibilité sur leur feuille de route

…mais la rapidité d’exécution reste le point noir de la relation start-up / grand groupe

La rapidité est le seul critère qui n’a pas évolué favorablement cette année.

  • Côté grands groupes, en 2017, 59% d’entre eux trouvaient que le processus entre la prise de contact et la prise de décision était plutôt rapide ou très rapide avec les start-ups… contre seulement 33% en 2018. Soit une baisse de 44%. Cette baisse peut surprendre, elle est peut-être liée à une certaine déception, une frustration vis-à-vis d’eux même et de leur incapacité à travailler vite avec les start-ups assez matures.
  • Les start-ups étaient 19% à trouver que le processus entre la prise de contact et la prise de décision était plutôt rapide ou très rapide avec les grands groupes en 2017 contre 29% en 2018, soit une augmentation de 35%.
  • Ils se rejoignent à nouveaux pour dire que les délais d’exécution sont lents ou très lents, à hauteur de 70% pour les grands groupes, et 75% pour les start-ups. Il est difficile de comprendre pourquoi les délais sont si longs alors que la volonté d’aller plus vite est partagée par les deux parties. Le changement d’interlocuteur en cours de projet est l’une des causes pouvant expliquer cette lenteur.
  • A nouveau, les deux parties pensent toutes les deux à hauteur de 64% que les délais de paiement sont lents ou très lents. La rapidité d’exécution entre la prise de contact, la prise de décision et le paiement est clairement un axe sur lequel travailler pour améliorer la relation start-up / grand groupe. Tous sont d’accord sur ce point, sans pour autant rejeter la faute sur l’autre, chacun doit travailler de son côté pour arriver ensemble à un rythme qui satisfera l’ensemble des acteurs.

Paroles de start-ups

De nombreuses start-ups se sont exprimées pour donner des conseils et faciliter les échanges au sein de l’écosystème. Verbatims :

  1. S’adapter aux grands groupes

« Ne pas s'attendre à ce que le grand groupe s'adapte à la start-up. C'est la start-up qui doit se mettre au niveau d'exigence des grands groupes pour espérer signer avec eux. »

  1. Comprendre leur organisation pour progresser rapidement

« L'organisation des grands groupes est complexe, les projets courts et serrés sont les plus efficaces, ils permettent de réels progrès et des prises de décisions. »

  1. Clarifier les attentes

« Il faut mettre au clair dès le départ les attentes de chacun, non seulement en termes business mais aussi de temps et d'argent afin d'éviter toute surprise. »


Paroles de grands groupes

Les grands groupes ont également dégagé quelques pistes d’amélioration pour améliorer leurs relations avec les start-ups. Verbatims :

  1. Adapter les process internes

« Poursuivre l'adaptation de nos processus internes (achats, compliance, ...) pour pouvoir « on-boarder » plus rapidement et ne pas faire perdre de temps à la start-up. »

  1. Focus sur l’opérationnel

« Orienter très vite la relation sur les enjeux opérationnels du grand groupe qui entrent dans les objectifs de développement de la start-up. »

  1. Responsabiliser l’équipe projet

« Dans la grande entreprise, responsabiliser l'équipe projet en lui donnant un pouvoir de décision. Bien clarifier les objectifs afin de partir sur une base commune de compréhension tant en interne entreprise qu'avec la start-up. »

Méthodologie :

154 start-ups et 83 représentants de grands groupes ont donné leur avis sur les relations qu’ils ont entretenu cette année, soit une augmentation de 40% de répondants par rapport à 2017. Tous les secteurs d’activité sont représentés allant de la mode au tourisme, en passant par le BTP, les services, les technologies… côté grands groupes et start-ups.

 

Le questionnaire a été co-créé avec les grands groupes et les start-ups partenaires : Groupe PSA, Vinci Energies, Sodexo, Crédit Agricole, Ideta, Kap Code, Ferpection, Convoicar, Fanvoice, Silkpay mais aussi le pôle de compétitivité Cap Digital et le syndicat Syntec Numérique, Programme #5000startups. Cette année, outre sa diffusion sur un site dédié, les participants ont pu directement répondre aux questions à travers un chatbot sur Messenger via la page Facebook du Village by CA Paris, réalisé par leur start-up Ideta.
 

Le Village by CA Paris et Bluenove
Les partenaires de l'initiative

À propos du Village by CA :

Fondé par le Crédit Agricole en 2014 le Village by CA est un écosystème créateur de valeur et une pépinière de startups qui soutient des projets à fort potentiel. Le premier Village a vu le jour à Paris en 2014 et le réseau compte désormais 20 Villages partout en France (Lille, Bordeaux, Orléans, Caen, St Brieuc, Nantes, Paris, Lyon, Toulouse...) Le réseau des Villages by CA comptera 27 Villages en 2018. Le Village dispose de relais dans des villes majeures dans le monde (Londres, Moscou, Shanghai, Séoul, Tokyo, Singapour…) afin d’aider les startups dans leur développement à l’international. Bénéficiant d’un environnement à la pointe de la technologie et situé au cœur des régions, les startups de chaque Village by CA évoluent dans un écosystème d’innovation fort d’une multitude de partenaires privés et publics.

Contacts presse :

Natacha Heurtault

nh@early-com.com

06 12 23 58 60

Mélissa Etienne

melissa.etienne@early-com.com

06 43 20 16 98

A propos de bluenove :

Devenue en quelques années la référence de l'innovation ouverte et de l'intelligence collective en France, bluenove est une entreprise franco-canadienne de technologie et de conseil. bluenove accompagne les entreprises privées et les organisations publiques (ministères, collectivités) dans l'élaboration de leurs stratégies d'innovation et dans le déploiement de démarches collaboratives à grande échelle, notamment avec sa technologie pionnière Assembl.

Contact presse :

Julie Albet

Directrice de la communication

Julie.albet@bluenove.com

07 72 31 95 76

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK